COMMUNIQUE DE PRESSE N° 001A-S/PSI/2017

Vu le communiqué signé le 15/10/2017 par les quatre responsables des partis politiques composant la Plateforme P5 en exhortant le  parti PS - Imberakuri à faire un pas de côté des activités de cette organisation, le temps de régler ses problèmes internes et de reprendre sa place dès qu’il aura trouvé une solution ;

Vu le communiqué n° 015/PS.IMB/NB/2017 signé de Monsieur Ntaganda Bernard en date du 16/10/2017, réagissant au communiqué des 4 responsables susvisés et concluant notamment qu’il retire le parti PS - Imberakuri de la Plateforme P5 et suspend toutes les relations avec ses partenaires ;

Considérant  les statuts régissant le parti PS – Imberakuri  et son règlement d’ordre intérieur, le Conseil National du Parti et le Secrétariat Exécutif en charge de la  coordination des activités du Parti à l’étranger ont tenu une réunion extraordinaire le 21/10/2017 ;

Après avoir échangé sur ces communiqués ci-haut cités ;

Après avoir échangé sur les conclusions de la réunion du Conseil National convoquée et dirigée par M. Ntaganda Bernard, Président du PS – Imberakuri le 17/04/2016 où il évoquait la suspension du Secrétaire Général, laquelle proposition fut rejetée par le Conseil car le Président ne présentait pas de faits concrets mais plutôt se basait sur des sentiments personnels ; dans la même réunion les membres du Conseil lui ont signifié que dans le cas où il agirait en dehors des décisions du Conseil c’est à lui que les sanctions seront appliquées ;

Après avoir échangé sur la manière dont le Secrétariat Exécutif du PS - Imberakuri à l’étranger s’est investi en demandant à M. Ntaganda Bernard de mettre en avant l’intérêt du parti en prônant la réconciliation, mais en vain ;

Après examen de tous les communiqués susdits et du contenu des lettres que ses organes du Parti ont adressées à Monsieur Ntaganda les 23/09/2017 et 02/10/2017, les participants à la réunion ont rappelé  que :

  • les statuts ne comportent nulle part le libellé « Ntaganda Bernard comme Président Fondateur du Parti PS - Imberakuri ».
  • Plutôt, l’article 7 des statuts stipule que les membres du Parti sont répartis en trois catégories : les membres fondateurs, les membres effectifs et les membres d’honneur ;
  • le seul fait que MonsieurNtaganda Bernard ait été choisi comme le premier Président du PS - Imberakuri ne lui confère aucunement le droit de s’arroger le titre de « Président Fondateur du PS - Imberakuri » ;
  • à supposer même qu’il ait acquis ce titre - quod non -, les statuts ne prévoient nulle part qu’un « Président Fondateur » possède les prérogatives de gérer le Parti comme son entreprise privée.

Vu tout ce qui précède, la réunion a pris des résolutions suivantes :

  1. Article 1er :

Sur pied des articles 13, 47, 52 et 55 des statuts du Parti, les participants s’alignent sur les conclusions de la réunion du Conseil National du 17 avril 2016 susmentionnée. Ils ont décidé que dès ce jour, MonsieurNtaganda Bernard est suspendu de la Présidence du Parti PS – Imberakuri. En attendant que le Congrès National se réunisse pour une autre décision,les fonctions de Président du Parti sont désormais assurées par le Secrétaire Général du Parti pour une période de six (6) mois ;

2. Article 2 :

Les participants ont énergiquement soutenu que Monsieur Ryumugabe Jean Baptiste, Coordonnateur du Secrétariat Exécutif du PS – Imberakuri au niveau international et ses différents collaborateurs poursuivent leurs activités au sein du parti PS – Imberakuri et dans la Plateforme P5 sans se soucier des décisions nulles et non avenues de Monsieur Ntaganda Bernard ;

3. Article 3 :

Les participants ont demandé aux responsables des partis de la Plateforme P5 d’accepter que le PS - Imberakuri poursuive ses activités au sein de cette organisation.

Fait à Kigali, le 21 octobre 17

Sylver Mwizerwa

Président Intérimaire du PS – Imberakuri

http://primature.gov.rw/fileadmin/user_upload/documents/Official%20Gazettes/2009%20Official%20Gazettes/Official_Gazette_no_45_of_09.11.09.pdf