COMMUNIQUE DE PRESSE 007/2017: LE GENERAL PAUL KAGAME PARJURE UNE ENIEME FOIS D’ETRE LE GARANT DE LA CONSTITUTION.

Conformément à l’article 102 de l’actuelle Constitution telle que publiée le 24/12/2015, le Président Kagame a fait un autre faux serment ce 18 Août 2017, prétendant être le garant de la Constitution, des lois et des Institutions de la République rwandaise.

Le 18 décembre 2015, les rwandais ont été bousculés dans les urnes pour le référendum sur la réforme de la Constitution rwandaise taillée sur mesure par le Parti-Etat FPR. Pourtant l’article 101 stipulait très clairement que “En aucun cas, nul ne peut exercer plus de deux (2) mandats présidentiels” Après avoir écarté tous les opposants susceptibles de lui faire ombre, le Président Kagame s’est fait élire le 3-4 Aout 2017 avec un score stalinien de 99% qu’il avait déjà annoncé à Ruhango au début de sa campagne, le 14 Juillet 2017.

La Plateforme Politique d’opposition au régime dictatorial au Rwanda (P5), composée de 5 principales organisations politiques (Amahoro PC, FDU-Inkingi ; PDP- Imanzi ; PS Imberakuri et RNC), dénonce une fois de plus ce coup d’Etat Constitutionnel qui a privé le peuple rwandais de sa légitimité.

La plateforme P5 a tout tenté, mais en vain, pour que le changement se fasse démocratiquement et en paix. Elle prend la Communauté Internationale à témoin et lui demande de quitter son mutisme complice.

Le serment du général Paul Kagame doit être considéré qu’il s’engage à continuer les multiples violations des droits de l’homme dénoncées par plusieurs sources crédibles et dignes de foi. Nous nous engageons à lutter contre le terrorisme d’état, la tyrannie et l'oppression instaurées au Rwanda par le FPR. Et, puisque, comme a dit le Président J.F. Kennedy que Ceux qui rendent impossible les révolutions pacifiques rendent inévitables les révolutions violentes, la Plateforme P5 s’engage à recourir à tous les moyens légitimes pour rétablir le peuple rwandais dans ses droits et lui remettre son pouvoir.

La plateforme P5 appelle le peuple rwandais à conjuguer ses efforts pour mettre fin à la dictature du Président Kagame.

Fait à Bruxelles le 18 Août 2017

                                                     

Président de  la Plateforme

Jean Baptiste Ryumugabe

jean_baptiste36@hotmail.com